Juillet 2012 – Canmore AB – L’aventure commence…!

Après 7 journées de route, nous arrivons finalement le 11 juillet à notre première destination plein air… Canmore en Alberta! Chaque journée, nous avons la difficile tâche de choisir entre de magnifiques parois d’escalade ou d’extraordinaires sentiers de vélo de montagne. Les enfants aiment bien alterner les plaisirs. Les mêmes sports se poursuivent à Banff en ajoutant encore davantage de faunes vivantes pour agrémenter nos balades.

En vélo, parfois nous découvrons des sentiers accessibles pour toute la famille considérant que Kaïlane est accrochée derrière nous et que nous devons parfois jogger derrière Loïkim pour la pousser. Rouler en famille en forêt, sur le bord des falaises et en montagne… c’est parfait! À d’autres moments, Martin se lève plus tôt pour faire les expertes et Médrick m’accompagne en après-midi en vérifiant que je suis toujours derrière lui… Mon orgueil se porte très bien lorsque mon fils me dit : « Lâche pas maman, ça va bien aller ». Les filles progressent de façon surprenante. Nous avons beaucoup de plaisir à traverser les ponts, les rampes, les jumps, les roches et les racines… Seuls les moustiques sont de trop au rendez-vous.

En escalade, il y en a pour tous les goûts et tous les niveaux… Nous redécouvrons le plaisir de l’adrénaline et nous le communiquons aux enfants. Lorsqu’ils sont en pause dans le ruisseau, on se permet même de se donner plus de défis techniques. Profiter du Lake Louise au sommet de la montagne est une expérience géniale. Médrick et Maëlie ont préparé un texte pour expliquer en détail ces deux sports… Ils ont travaillé très fort pour le rédiger, le corriger et le taper… Loïkim,  vous parlera des animaux!

C’est fascinant de vivre et réaliser les parallèles entre notre voyage il y a 15 ans et celui en compagnie des enfants. Premier constat, nous avons les mêmes passions, mêmes intérêts et même plaisir dans les activités sauf que nous sommes plus gros, plus laids, plus vieux et plus pendants… Heureusement que l’amour est aussi plus présent! Nous avons découvert une urgence de profiter de chaque instant et de l’apprécier. La valeur du temps est importante. Pour ce qui est du quotidien, nous sommes heureux de profiter des panneaux solaires pour agrémenter notre qualité de vie sans frais et sans pollution. Nous recherchons la même économie écologique avec l’eau mais je ressens un plus grand besoin de propreté. Pour combler mon désir, mon homme me fait chauffer des poches d’eau par le soleil que je peux ensuite utiliser après mes journées de sueur… Même chose pour lui… Les odeurs sont moins « cute » après 15 ans… Par contre, nous ne cherchons plus à économiser dans les parcs…au contraire, nous voulons bien payer tous nos services en espérant que nos enfants pourront encore en bénéficier plus tard.

L’autre grande expérience et découverte est mon nouveau rôle de prof! Comme les enfants ont accepté de prendre aucune journée de congé depuis le début pour nous assurer d’être plus disponible lors des deux prochaines semaines avec mon cousin, sa femme et ses 4 filles, nous en sommes à notre 23ième journée consécutive d’école sans relâche (donc plus qu’un mois de fait). Un minimum de deux heures le matin pour les math et le français avec toutes les nouvelles matières à digérer (fraction, nombre décimaux, verbes, compréhension de lecture, etc) ainsi qu’une autre heure après le souper d’écriture et de lecture moins structurées mais tout aussi éducative. Pour les enfants, l’école occupe donc 3 heures de leur journée. Pour ma part, il me reste une autre heure chaque soir pour planifier, corriger et ajuster ma pédagogie pour les trois niveaux. Je pense que je réalise un petit plaisir enfouit à l’intérieur de chaque fille de jouer à la prof. C’est super surtout sachant que c’est un défi d’une seule année. Bravo à tous les profs! Nous réalisons que toutes les journées sont aussi des bassins d’apprentissage pour les enfants. Si j’écrivais certains matins, je dirais que les enfants sont magnifiques, ils sont motivés et stimulés par leurs apprentissages. D’autres matins, je voudrais crier au secours, je n’ai pas de patience et les enfants ne font pas d’efforts pour comprendre… Ce qui est certain c’est que ça progresse bien et que je suis fière de relever ce défi.

Finalement, tout le monde va bien et l’équilibre se maintient dans le groupe :

Martin est reparti en force avec son défi de maigrir… La crise de la quarantaine! Je pense que d’ici quelques jours une balance devrait rentrer dans ma roulotte pour que mon ingénieur préféré puisse analyser et « monitorer » ses moindres progrès!

De mon côté, j’ai décidé de l’accompagner dans son projet en bonifiant notre alimentation. J’ai décidé de faire découvrir les saveurs de la mer même si nous ne sommes pas sur un voilier. Alors j’ai cuisiné de la sole, du tilapia, de l’aiglefin, du thon, du saumon et de la goberge… Les trois premiers ont été tolérés à l’unanimité, les trois autres sont restés dans la catégorie : poison! Il faut comprendre que tout le monde avait horreur des poissons. Lorsque je veux leur donner une pause, je leur offre de nouvelles sortes de légumes. C’est loin des vacances aux cochonneries!

Médrick continue de nous démontrer sa force et son endurance. Nous avions pris la décision de n’apporter aucune poussette ou sac à dos pour transporter Kaïlane… Nous sommes donc très heureux d’avoir trouvé un nouveau modèle de luxe qu’on doit nourrir et éduquer mais en prime il peut fait rire sa petite sœur dans les nombreuses randonnées.

Maëlie continue d’être notre grande empathique qui est toujours prête à se sacrifier pour un peu d’amour et d’attention. Lorsque tout le monde abandonne un sentier de vélo de montagne à Kicking Horse à cause des moustiques et de la grosse pente, ma chère Maëlie décide de se sacrifier pour accompagner sa mère dans la pénible aventure. Évidemment son courage aura été récompensé par un moment génial mère-fille!

Loïkim continue de mettre du piquant dans nos journées avec son imagination débordante. Il faut juste se rappeler que lui parler des ours ou des tiques qui peuvent se fixer à nos jambes en lui montrant des images avant son dodo n’est pas une très bonne idée. L’imagination du soir se transforme en horribles aventures qui l’empêchent de s’endormir.

Tant qu’à Kaïlane, je ne sais pas ce qu’elle comprend de cette grande aventure et ce qu’elle va retenir mais je sais qu’elle accumule de l’affection et un grand sentiment de sécurité entouré par nous tous. Médrick qui la porte à travers tous les sentiers, Maëlie qui lui offre ses caresses inépuisables, Loïkim qui la submerge de toutes ses histoires. Elle a aussi appris à bien s’aggriper derrière son père qui lui fait parcourir des sentiers de cross-country malgré les gens qui nous regardent partir comme des extraterrestres. Finalement maman qui la retient au bout de sa corde de 16m de haut comme une grande courageuse d’escalade et qui lui raconte son histoire à chaque soir.

Nous amorcerons donc notre deux semaines de  « plus vraies » vacances avec mon cousins dans quelques jours!

Advertisements

9 réponses à “Juillet 2012 – Canmore AB – L’aventure commence…!

  1. Bonjour à tous,
    On est très heureux d’avoir de vos nouvelles. On vous trouve chanceux et courageux de vivre une si belle aventure en famille. Nous avons beaucoup aimé vos photos et vos textes.
    Maëlie, tu as un beau style d’écriture. Continue.
    Médrick, tu nous impressionne par ta force et tes belles attentions envers Kaïlane.
    Loïkim, tu as fait bien plaisir à Léa avec ton texte sur les animaux.
    Enfin, Kaïlane, tu es un petit rayon de soleil.
    Bravo à tous. Continuez de nous écrire.
    Famille Levacher Paquette.

  2. Bonjour à tous!

    Jolène, c’est maintenant officiel: tu es mon idole! Wow! faire l’école, escalader, pédaler, faire la cuisine, lire des histoire, maintenir l’harmonie, tu es vraiment une femme extraordinaire! Je crois que Martin est bien chanceux de t’avoir! 🙂
    C’est tellement fantastique ce que vous vivez ensemble dans le moment! C’est une aventure qui soudera votre unité familiale à jamais! vous avez bien raison de vouloir profiter de chaque moment pleinement et à fond!
    Les enfants récolteront des valeurs et des expériences de vie uniques! je pense souvent à eux et comment ils sortiront grandis de cette expérience!
    On aimerait tous être avec vous…vos textes, si bien imagés ainsi que vos photos nous permettent de fermer les yeux et de nous imaginez avec vous quelques fois….
    On vous aime beaucoup et on a déjà hâte de lire votre continuité!
    Jolène, lâche pas, je suis convaincue que tes enfants apprennent tout ce qu’il faut et même plus côté académique! Bravo!
    à bientôt!

    Amélie et famille xxxxxxxxxxx

    • Bonjour amelie, Je ne suis pas toujours tres hot pendant l’ecole. Je n,ai pas la patience que je souhaiterais et je pense que les enfants s’en permettent plus en ma presence. De plus, mon homme fait une enorme job d’organisation et de planification… C,est du travail d’equipe. Ton message m’a fait bien plaisir et j’ai aussi hate de te jaser… A bientot! Ps as tu telephone a genevieve de chez gala?

      Martin & Jolène

      • Bonjour!
        Comme tu peux voir, je suis un peu « slow » à comprendre le processus du blog! je viens tout juste de voir que tu y avais laissé un message! oui, j’ai rencontré Geneviève! Elle est vraiment SUPER gentille. Je crois qu’on a bien « cliqué »,! On verra ce que l,avenir nous réserve!
        Je vous embrasse tous! les enfants aussi!
        Amélie xxx

  3. Bonjour !
    C’est avec un grand plaisir que je viens de vous lire et de voir vos photos. C’est toute une expérience, unique et merveilleuse pour vous les parents et les enfants d’une si belle famille!
    Profitez de chaque moment, de la nature et de vos rencontres à venir.
    À la prochaine,
    Claudine

  4. Quelle belle aventure ! Vous vivez quelque chose d’exceptionnelle. J’ai adoré lire tout ce que vous avez mis sur votre blogue jusqu’à maintenant. J’ai pris un moment hier soir pour lire et je ne pouvais m’arrêter. Les photos aident à voir ce que vous vivez et c’est super. J’ai bien hâte d’arriver à l’école pour pourvoir vous suivre avec les élèves et exploiter ce que vous vivez avec eux pour découvrir des choses.

    Ne lâche pas Jolène, je suis certaine que tout va bien se passer du côté académique. Si tu as des questions, n’hésite surtout pas à m’écrire. Ça va me faire plaisir !

    Au plaisir de lire vos prochains textes !

    Annie Tweety

  5. Je lis les textes et je ris. Je regarde les photos et je pleure. Je suis touchée. Je t’envie. Vous avez l’air vraiment heureux. Profites bien de chaque moment, même les plus difficiles !!!

  6. « Les indes » Une jour. Une heure.. une minute… non chaque seconde… sans jamais pouvoir deviner la prochaine!!! Que de souvenir au point l’Homme désire y retourner???
    Benoit

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s