Juillet 2012 – Traversée du Canada – Bonne année!

L’heure des aurevoirs…

C’est touchant et émouvant de dire bonne année à tous ceux qu’on aime en plein mois de juin…! La tête déborde d’émotions contradictoires : culpabilité, angoisse, excitation,  joie, stresse, panique… Tout le monde qui nous souhaite : « Bonnes vacances! ». Euh…! Vacances? Pas certains… « Bon voyage! » Un peu mieux mais… on se prépare surtout pour une aventure familiale intense… Après réflexion on vote pour des Olympiques familiales… C’est un grand défi qui demande beaucoup de préparation, de passion et de désir de surmonter des obstacles pour ressentir un grand sentiment d’accomplissement. 24 heures sur 24 avec 4 enfants pour 400 jours c’est sûrement une intensité Olympique!

Nos Olympiques ont donc débuté vendredi le 29 juin 2012 à 17h00 lorsque nous devenons des itinérants sans domicile fixe, sans téléphone et sans emploi. L’aventure commence par quatre journées à mettre toute notre vie dans des petites boîtes dans un coin du sous-sol. Je ne peux pas croire que nous arriverons à passer une année dans une « petite » roulotte (du moins par rapport à la maison) et pire encore lorsque sera venu le temps de l’abandonner pour nos sacs à dos.

Malgré l’aide réelle et inattendue des enfants qui espèrent partir le plus tôt possible, je sens comme une vague de panique. Ma voisine qui revient d’une semaine en voilier me « rassure » en me disant qu’il paraît que le sentiment d’être à l’étroit devrait empirer d’un pied par jour. Merci pour le réconfort! Je passe tout mon temps à dire à mon homme que j’ai vieilli et que je ne suis plus faite pour ce genre d’aventure précaire. Il me regarde en souriant…! Je me sens seul dans ma panique sans possibilité de me retrouver seul pour m’apitoyer sur mon sort.

On arrive finalement à quitter St-Hubert le mercredi 4 juillet vers 15h00 avec Médrick qui nous joue sa touchante interprétation de « Some one like you » de Adèle au piano pendant que Kaïlane refuse de prendre une photo, Loïkim rouspète et Maëlie pleure sa maladresse douloureuse… Bon disons que ce n’était pas comme dans les rêves mais nous partons enfin en argumentant sur le bon chemin à prendre! C’est la réalité…!

On doit affronter 5000km de route pour se rendre à destination de Vancouver. Avec optimisme, on espère arriver dans une dizaine de jours. Alors on roule, on roule et… on roule! Entre les odeurs des toilettes de la roulotte, le frigo trop petit et la proximité dans le pick up, la panique et la vieillesse se fait sentir pendant deux jours… Ensuite, malgré les bons conseils de ma voisine, je sens l’aventure prendre un tournant plus positif… J’arrive même à trouver ma roulotte plus grande.

Toutes les journées commencent avec beaucoup de rigueur. Depuis déjà plus d’une semaine les enfants ont commencé l’école. Les deux premières heures sont exclusivement réservées aux travaux scolaires. À ma grande surprise, tout le monde fait les efforts nécessaires pour réaliser leur année. Ma planification semble réaliste. Ensuite, on roule et on fait des arrêts pour se dégourdir. Depuis le début nous avons eu la chance de trouver sur notre passage de magnifiques arrêts routier sur le bord d’une plage. Les enfants s’amusent et se baignent. On poursuit la route, on écoute des films et tout le monde écrit son journal de voyage pendant que le souper se prépare et que Maëlie fait ses traitements. On dirait presqu’on s’est trouvé une belle routine… C’est l’équilibre… Le ministère de la santé émotive est comblé.

Pour mon homme, il maintient le cap de son pick up en nous conduisant heure après heure en toute sécurité vers notre destination. Son cerveau est rempli de calculs pour la batterie de son panneau solaire, la répartition du poids du véhicule, la vidange de nos excréments et s’assurer de la qualité de notre eau… Le ministère du transport est bien occupé.

Du côté des enfants, Kaïlane est fière d’apprendre l’anglais. Elle veut savoir comment rire en anglais. Elle affirme qu’elle connaît maintenant l’anglais : cat, duck et… fuck you! Loïkim nous rapporte des poissons pourris qu’elle cache dans sa chambre sous son lit. Ils puent tellement, après deux jours qu’elle pense mourir intoxiquée. Maëlie observe chacune des paroles qu’on nomme pour les analyser. On se croirait observé à la loupe. (Je ne sais pas à qui elle ressemble celle-là!). Finalement Médrick se démarque avec sa concentration exceptionnelle lors des devoirs malgré tout le monde qui parle. D’ailleurs, il a eu du plaisir à composer un texte pour le blogue sur Louis Riel suite à la visite de sa maison. Bonne lecture à tous dans la section enfant!

Advertisements

7 réponses à “Juillet 2012 – Traversée du Canada – Bonne année!

  1. Bonjour à toute la famille!!
    Nous avons bien reçu votre message!!!nous étions tous très heureux d’entendre vos voix, mais un peu triste d’avoir manqué votre appel…..ce message devra resté sur notre répondeur, interdit d’effacer! Léa embrasse Maëlie très fort elle s’ennuie de toi! on passe de belles vacances, évidemment presque toujours dans la piscine!!!!Daphné salue Médrick, elle a déjà terminé ses 2 livres et veut aller chercher le 2e Fablehaven!!Elle l’envie d’avoir fait de l’escalade! Jade s’ennuie beaucoup de toi Loïkim, elle te fait un gros câlin!!!elle trouve ton histoire de poisson bien drôle!!! On pense à vous tous très fort! On suit votre blogue et on a hâte de connaître vos prochaines aventures! On vous aime! Bonne route!
    La famille Tétrault xxxxxxxxxxxxxxxxxx

  2. Bonjour à vous tous!

    Je vois que tout se met en place tranquillement pas vite et que vous atteindrez bientôt . La description de tout ce qui se passe est tellement bien détaillée que j’ai l’impression d’être avec vous dans un petit coin de votre roulotte. C’est plaisant à lire…. J’ai hâte à la suite… C’est comme un feuiileton-roman mais un feuilleton-roman dont on ne connait pas à l’avance les péripéties et qui nous laisse entrer dans l’aventure juste par la description des plus vrais que nature et si attachants.
    Bravo Médrick pour ton texte! C’est intéressant et plein d’informations pertinentes.
    Aurais-je la chance de lire un quelque chose de ma belle Maelie bientôt? Avec toute son imagination, les aventures qu’elle vivra et sa passion pour écrire des textes, elle pourrait écrire un roman.
    Vous formez une équipe du tonnerre! Chacun y apporte son expertise et ses forces. Ensemble vous êtes plus forts que tout!

    Bonne route!
    P.S. Jolène, nous savons tous que tu n’es pas trop pour cette magnifique aventure, au contraire. Donne-toi du temps! Martin a bien raison de te sourire…

    Renelle XX

    • Bonjour à toute la petite famille,

      J’aime bien lire vos réflexions sur toute l’organisation, l’énorme préparation et le départ de ce magnifique voyage.

      • Désolé, j’ai un problème avec mon ordi. Mon message est coupé en deux. Je continuerai de vous suivre. À plus. XXXX

    • Bonjour Renelle,
      Ça fait presque trois semaines et je m’ennuie de toi. J’ai vu beaucoup d’animaux comme des wapitis, des chiens de prairie, des chevreuils, des chèvres de montagne… Nous faisons beaucoup d’escalade et de vélo de montagne. Dans les devoirs, nous faisons deux heures le matin de huit heures à dix heures et une heure d’écriture et de lecture chaque soir. Ma mère nous pousse beaucoup pour qu’on réussisse notre année. Merci beaucoup pour tous tes beaux messages. J’espère que de ton côté tout va bien. J’ai hâte d’avoir de tes nouvelles. Je m’ennuie énormément de toi. Bonne année scolaire.

      Maëlie xxx

  3. Bonjour à tous,

    Quel plaisir de vous lire. Merci de nous faire partager votre belle aventure et surtout de nous parler des moindres petits details comme si on y était. Jolène, heureusement que tu ais dit: J’arrive même à trouver ma roulotte plus grande. Et oui, il faut faire de la place à ceux qui partage cette aventure avec vous virtuellement; Nous, vos chers lecteurs 🙂
    Je vous souhaite un bel été. La bonne année, on laissera ça pour le 31 décembre.

    J’attends avec impatience la lecture du prochain épisode de votre belle aventure.

    Bonne route!
    chahnèze

  4. wowoww vous allezfaire beaucoup de chosses:) est Jolene ses moi melody javais fait la peinture des feuille avec Justine a St-albert le grand!!!! ons senui de toi 😦

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s