Mai 2012 – Saint-Hubert QC – La petite histoire des préparatifs

Le début de l’aventure…

Pour connaître le vrai début de l’aventure, il faut retourner 15 ans en arrière devant un spaghetti à 5$, dans un petit resto de la rue St-Denis. Il y avait à peine quelques mois que Martin et moi vivions ensemble et à peine quelques semaines de plus que nous nous connaissions. Pendant une de ces conversations où l’on se questionne sur le sens de la vie, nous avions décidé de tout quitter pour un an afin de faire le tour de l’Amérique. C’est pendant cette première aventure que nous avions fait la promesse de revivre cette expérience lorsque notre famille serait complète!

Pendant de nombreuses années, nous avons alimenté ce rêve en suivant des familles qui parcouraient le monde en voilier (La V’limeuse, Balthazar et les Cat Mousses).

La suite de l’aventure s’est encore déroulée dans un resto mais cette fois sur une jolie terrasse de Bromont… Nous étions dans une des exceptionnelles fin de semaine d’amoureux où l’on discute sur le sens de notre vie… Surtout à la veille des 40 ans de Martin. J’ai alors posé la question fatidique. Que souhaites-tu accomplir pour ta quarantaine pour ne rien regretter plus tard? La réponse fut spontannée… Faire notre tour du monde en voilier tel que promis!

Quelques semaines plus tard, je me retrouvais plongée dans l’organisation d’un grand surprise party en plein tourbillon des médecins de Ste-Justine. Maëlie débutait un long automne entre la maison et les hospitalisations à cause de son rein qui se déterriorait. Depuis la naissance de Maëlie, malgré sa condition particulière, les médecins ont toujours soutenu notre grand projet en nous conseillant d’être de retour pour les 12 ans de notre cocotte. Malheureusement, son rein nous joue un tour et se dégrade plus tôt que souhaité. Nous avons donc maintenant la recommandation d’organiser un tour du monde où l’on pourra être à moins de 24 heures d’un hôpital pédiatrique… Ça complique les traversées océaniques… Nous sommes en recherche de solutions! Le projet passe donc de 2 ans à 1 an pour une tournée seulement dans les Caraïbes… Après vérification, le défi comporte encore trop de risque pour la condition médicale qui continue de se déterriorer. Les médecins nous suggère une aventure dans la mer méditerranée pour faire le tour de l’Europe! Je sens en même temps ma motivation s’éteindre… Je commence à ressentir le découragement et l’abandon du projet lorsque Martin me propose l’idée d’abandonner seulement les mers et le voilier en envisageant d’autres moyens de transport… WOW! Pourquoi pas la roulotte, l’avion et le train… C’est moins exotique mais répond autant à notre rêve de découvrir le monde en famille… Nous avons le feu vert de la plus part des médecins et l’organisation d’un itinéraire se met en branle…

Maintenant que le rêve est possible sur papier, il reste à poser des gestes concrets pour le réaliser. Le plus grand obstacle fut sûrement pour Martin de donner sa démission dans son milieu de travail où il s’accomplit entourés de gens stimulants et professionnels.

Nous sommes en janvier 2012 et les nombreuses listes de tâches commencent à se dresser et on doit les abattre avant notre grand départ. Pour y arriver, nous commençons par se diviser les ministères. Je prends celui de la santé et de l’éducation pendant que je délègue tous les autres à Martin… Transports, finances, affaires étrangères, ressources technologiques…

Nous ne partons plus en voilier mais nous baignons dans les vagues d’émotions… Beaucoup de stress et de nouveautés à mettre en place :
D’abord, la santé de Maëlie occupe une très grande place (possiblement le tiers de nos semaines à Ste-Justine). Heureusement que tout le personnel est extraordinaire. C’est un grand travail d’équipe où l’on se sent considéré comme des personnes et pas un numéro. J’arrive à parler aux médecins lorsque c’est nécessaire, en tout temps, sans passer par le labyrinthe complexe des urgences. Un merci incroyable pour leur ouverture et leur soutien.
Ensuite, c’est le défi du scolaire, je dois bâtir une planification hebdomadaire pour trois niveaux différents (3ième, 5ième et 6ième)… Certaines nuits furent hantées par les maths et le français. Des personnes généreuses m’ont accompagnée et répondu à mes nombreuses questions pour arriver à proposer à la commission scolaire un plan réaliste et complet. Merci à la grande confiance, flexibilité et ouverture de l’équipe école des enfants. Il fallait donc planifier le présent mais aussi prévoir le future puisqu’à notre retour, Médrick sera au secondaire. Plusieurs discussions avec les directions des écoles secondaires ont été nécessaires pour expliquer le projet et trouver des ententes pour organiser des examens différés.
Du côté de Martin, les vagues sont aussi grosses. D’abord la location de la maison et toutes les préparations associées, dont terminer le sous-sol. Notre maison n’aura jamais aussi bien fonctionnée… Ensuite toute l’organisation et les lectures pour les 42 versions  d’itinéraire réaliste en fonction de la météo, la mousson (Asie), la santé, nos passions et surtout… le vent! Les papiers (le budget, assurance, REER, bail, voiture, permis, storage de roulotte, changement d’adresse et…) la liste est longue! Le plus grand défi est sûrement l’autonomie pour l’électricité. Comment être autonome en respectant l’environnement… Les panneaux solaires… Tout un défi technique à la hauteur du plaisir pour mon homme! Sans oublier les rack à vélo et toutes les préparations nécessaires sur des véhicules pour entreprendre un si grand voyage.

Du côté des enfants, les défis et les appréhensions prennent différents formes selon leur âge et leur personnalité :
·    Médrick termine son primaire avec ses amis une année plus tôt! Il a donc tout le défi du secondaire qui comporte son lot de stress pour faire tous ses examens à 4 mois d’avance. Il est aussi le plus vieux à qui l’on demande souvent davantage de responsabilités et d’aide pour réaliser notre projet. Il semble bien comprendre et accepter qu’il aura le sac à dos le plus lourd dans les prochains mois! Il est un grand frère responsable, toujours prêt à rendre service avec une attitude positive. Nous sommes privilégiés de l’avoir comme partenaire d’aventures. Sans oublier qu’il démontre beaucoup d’intérêts et a des questions stimulantes en lien avec toutes les aventures que nous planifions.

·    Maëlie est porteuse malgré elle de toutes les angoisses, les incertitudes et les changements de plan à cause de sa condition médicale. Elle démontre une attitude incroyable de bonne humeur, de courage et de force dans son quotidien. Elle ne laisse jamais les douleurs et tous les inconvénients prendre toute la place. C’est une grande fille impressionnante. Elle démontre davantage d’émotions pour devoir quitter son grand réseau d’amies pendant un an.

·    Loïkim présente un grand défi au niveau académique. Sa confiance en ses capacités est à développer ainsi que son sentiment de compétence. Son désir de réussir et son soucis de faire partie de l’équipe seront importants. Pour notre aventure, c’est sa grande intelligence créatrice, son imaginaire et son côté farfelu qui seront des atouts majeurs pour agrémenter nos découvertes. Aucun danger de monotonie ou de s’ennuyer avec un cerveau aussi coloré et sa grande joie de vivre contagieuse.

·    Kaïlane… sa plus grande angoisse provient de nos futurs locataires de la maison… elle veut s’assurer qu’ils ne feront pas de « pet » dans son lit! À chaque âge ses défis… Pour notre bébé, elle est déjà prête à affronter les longues heures de marche et les longues périodes d’attente dans les gares! Elle est notre petit rayon de soleil familial. C’est notre minou colleux que tout le monde rêve d’avoir dans ses bras. Elle est notre dose d’affection pour tous les membres de la famille.

L’équipe est donc complète pour le départ avec la responsable de l’amélioration continue des relations humaines soutenue avec le responsable de la logistique générale, ainsi que leur progéniture complémentaire au voyage avec notre intello-sportif, notre grand cœur empathique, notre créatrice joyeuse et notre boule d’affection…!

Dernièrement, Martin me faisait remarquer que la majorité des voyageurs qui écrivent des blogues ont une cible comme leur fil conducteur… Nous avons lu sur une aventure en vélo, une aventure en catamaran, une aventure culinaire à travers le monde et toutes autres passions toutes aussi intéressantes… Je me questionnais donc sur le sens de notre aventure…! Évidemment que le mot famille sera au coeur de tout notre voyage mais… sans pouvoir clairement définir son sens il nous parraît incontournable la place qu’occupera la santé de Maëlie durant notre année. Déjà  beaucoup de décisions sont guidées par sa condition. Malgré plusieurs avis contraires ainsi que de nombreux obstacles à franchir, nous continuerons à croire en notre projet et voulons témoigner à nos enfants que malgré ce qui peut parfois parraître irréaliste, il y a toujours moyen de se fabriquer des rêves… Il s’agit d’être créatif, ouvert et entouré d’amour (… et parfois accepter le creux des vagues…)! De toute façon, nous sommes bien entourés à Ste-Justine. Ainsi nous avons un super urologue paternelle qui nous encourage à poursuivre nos rêves et accélère les opérations pour nous permettre de respecter nos échéanciers… Aussi, nous avons une super néphrologue très maternelle qui nous recommande la prudence sans trop s’éloigner. À celà s’ajoute notre chirurgienne géniale qui suivra nos aventures pendant son congé de maternité et notre pédiatre incroyable qui est notre référence voyage… Une belle brochette de spécialistes complémentaires qui nous sécurisent mais que nous espérons ne pas trop voir dans la prochaine année.

Finalement, depuis le début de nos aventures familiales, nous avons trouvé une recette gagnante. Elle conciste à toujours accompagner un grand défi d’un beau projet pour nous permettre de garder l’équilibre. D’abord ma grossesse de Médrick pendant le deuil de mon père, suivi d’une deuxième grossesse de Maëlie pendant l’accident de ma belle-soeur, suivi d’une naissance médicalement très émotive pendant la construction de notre maison… Alors préparer notre aventure d’un an partagé entre Ste-justine, les enfants, le travail et le quotidien a permis de toujours garder le cap sur une vie riche en émotion…!

Advertisements

5 réponses à “Mai 2012 – Saint-Hubert QC – La petite histoire des préparatifs

  1. Vous êtes une famille extraordinaire…dans tous les sens du terme! Nous vous souhaitons une superbe expérience et vous suivrons avec intérêt! Gros bisouXXX
    Émilie Demers
    Audrey et Marie-Hélène

    • Bon voyage à vous, on attend de vos nouvelles avec impatience. Faites attention à vous et profiter en au max.
      Gros bisous et calins à toute la famille XXXX.
      Lyne et sa gang de la Gaspésie.

    • Bonjour à la grande famille de voyageurs!

      J’ai eu du plaisir à lire votre histoire … J’ai hâte de lire la suite.

      La date de départ est-elle fixée?
      Les enfants ont-ils profité un peu de cette première semaine de congé avant de débuter leur travail d’écolier?

      Vous allez vivre une expérience inoubliable.

      J’irai vous lire souvent, souvent…

      A bientôt!

      Renelle XX

  2. Salut à tous, bravo pour votre courage, je vous souhaite de vivre une belle aventure, on attend de vos nouvelles, faites nous voyager avec vous à travers les photos . Gros bisous et profitez au Max !
    Chahneze, Said, Neyl et Heddy

  3. Moi aussi je suis épatée par le merveilleux et le réalisme de votre projet! Bravo et bonne route! Super, le texte de Médrick sur Louis Riel. Un jour il sera peut-être tenté par le journalisme touristique… Bisous à toute la famille!

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s